Accueil

Accueil

Catégories de blogs

Catégories de blogs

Une collection peut être un investissement !

Une collection peut être un investissement !

- Catégories : Informations TK

En tant que collectionneur, on peut parfois investir de véritables petites fortunes dans certaines pièces ! Et lorsque l’on fait le total de nos achats ou possessions, le montant peut être stupéfiant !

Alors, est-ce bien raisonnable ?

Ou plutôt, est-ce aussi déraisonnable qu’il y paraît ?

Peut-être pas… 

Cela pourrait même être un investissement, et s’avérer être un placement fructueux avec le temps, mais sous certaines conditions seulement.

En gestion de patrimoine (mon métier principal) la fortune doit en principe être répartie dans les différentes classes d’actifs, afin d’équilibrer les risques.

Liquidités, placements à taux fixes, actions, fonds alternatifs, métaux précieux et matières premières, et actifs décorrélés.

L’on dit d’un investissement qui n’est pas lié directement aux marchés financiers (actions, obligations, matières premières, taux, changes, etc…), qu’il s’agit d’un actif décorrélé.

Les couteaux sont donc des actifs décorrélés, puisqu’ils ne sont pas cotés en bourse et leur valeur est peu, sinon pas influencée par l’état des marchés financiers. La caractéristique principale d’un actif décorrélé est une fluctuation moins importante que dans les autres classes d’actifs, et un accroissement de valeur plus régulier. D’où l’intérêt d’y investir une partie de son patrimoine.

A noter que le prix des modèles neufs peut être impacté par celui des matières premières (rareté ou abondance) ainsi que les cours de change des monnaies principales, en fonction de leur lieu de production et de vente (Yuan, USD, EUR, CHF).

S’agissant des couteaux de collection, ces deux éléments (matières premières et changes) n’entrent pas en considération.

1. La collection en tant que placement

Ainsi que dans la gestion de patrimoine, il convient de répartir son risque. On sera donc attentif à varier les marques, les modèles, les époques, les types de couteaux (pliants, fixes, machettes, accessoires, livres sur le sujet ou sur les marques, patches, objets spécifiques, etc…) de même que les niveaux de prix (faibles, moyens, élevés, stratosphériques…).

En principe, tout investissement se doit d’être fongible, c’est à dire liquide, à l’exception de certains types d’investissement spéciaux (Hedge Funds, Private Equity, entre autres).

Ne posséder que des couteaux de grande valeur est certes flatteur, mais cela peut s’avérer problématique en cas de revente.

En effet, plus les prix sont élevés (en valeur absolue) et moins il y a d’acheteurs potentiels. Dans une optique d’investissement (et donc de revente possible), l’on privilégiera la diversité des modèles et ainsi, des tarifs de revente ; il sera plus facile d’écouler une pièce à 200.- qu’à 1200.-.

2. Couteau de collection : identification

A) Le couteau de collection sentimental

Dans l’esprit de chacun, un couteau de collection c’est probablement et avant tout celui reçu de notre grand-père durant notre jeunesse, un souvenir de vacances, ou encore une pièce reçue en cadeau. Toutefois, si ces pièces n’ont pas été produites par des marques ou artisans recherchés par les collectionneurs, n’auront possiblement pas d’autre valeur que celle, sentimentale, que nous leur portons.

B) Le couteau de collection en tant qu’investissement

Le couteau d’investissement doit répondre à certains critères impératifs, ou mieux, les cumuler :

Vintage, c’est quoi ?

En dehors d’une appellation très tendance et souvent galvaudée, le terme « Vintage » désigne selon nous une période courant de la fin années 60 au début années 90.

Un couteau « vintage » est donc un modèle ayant été produit dans cette période, que l’on peut qualifier d’âge d’or de la coutellerie industrielle.

En effet, les marques faisaient appel à de véritables artisans pour produire les modèles à leur nom, et les matériaux étaient de très haute qualité. Les productions japonaises issues de SEKI City sont, encore aujourd’hui, d’une qualité inégalée au niveau industriel.

Exemple :

COLD STEEL MASTER TANTO SAN MAI

Produit dès 1981 au Japon en acier VG1 San Mai (construction sandwich de 3 couches d’acier), ce modèle désormais mythique a permis à la jeune marque américaine de faire connaitre au monde entier le cultissime Tanto japonais !

Collector, c’est quoi ?

Un couteau « collector » est un modèle qui mérite d’être collectionné, pour une ou plusieurs raisons : édition limitée ou numérotée, édition commémorative, modèle unique ou rare, modèle ayant appartenu à une célébrité, etc...

Exemple :

CHRIS REEVE

Modèle Sebenza, édition « Big Five », version Rhino

Sans conteste l’un des couteliers contemporains les plus influents au monde, Chris Reeve est né en Afrique du Sud, où il débute sa carrière de coutelier en 1984, puis déménage aux USA en 1989 où il œuvre encore aujourd’hui aux côtés de son épouse.

Son modèle « Sebenza » créé en 1987 est considéré par certains comme le meilleur couteau pliant au monde, et ses adeptes sont très nombreux.

L’édition « Big Five » de 2018 fait référence aux majestueux animaux d’Afrique du Sud (lion, éléphant, rhinocéros, buffle du Cap, léopard).

Vintage & Collector, c’est quoi ?

Certains modèles sont anciens et rares ou limités ; ils cumulent donc les deux appellations. Ainsi, et en-dehors de toute considération émotionnelle, c’est logiquement vers ceux-ci qu’il convient de s’orienter, pour que la collection soit également un investissement optimal.

Exemple :

SOG S1 5th Special Forces Group, Vietnam

Edition numérotée à 1000 pièces

Produit au cours des années 80/90, le S1 est une réplique fidèle d’un couteau de combat commandé et produit au Japon pour une unité spéciale américaine ayant opéré durant la Guerre du Vietnam.

Cette édition limitée et numérotée est encore plus rare que le S1 « classique ».

3. Comment savoir ce qui va prendre de la valeur avec les années ?

Les éléments à considérer sont, selon nous et dans cet ordre d’importance :

La renommée de la marque ou de l’artisan.

Plus la renommée est grande, plus il y a de collectionneurs ou d’acheteurs potentiels, et donc une demande importante. La demande tire les prix à la hausse. On privilégiera donc les marques connues.

Le choix du modèle.

Les modèles emblématiques d’une marque ou d’un artisan sont les plus recherchés, car les plus connus. Ils ne seront pas forcément les plus chers, mais probablement ceux qui se vendront le plus facilement. Ceci est un bon point pour la liquidité de l’investissement, en cas de revente.

La rareté.

Moins il y en a en circulation, plus c’est cher. Évidemment. Élément à conjuguer avec le choix modèle. Un modèle emblématique et rare sera un choix privilégié des collectionneurs, donc la demande sera forte.

Exemple : 

Al Mar Grunt II

Un superbe fixe de combat des années 80, rare en bel état complet (étui et boite d’origine)

Al Mar Grunt II Desert Storm

Le même, en version commémorative de la Guerre d’Irak en 1991.

En état comparable au Grunt II « normal », le Desert Storm cote 30-40% de plus.

L’état de la pièce.

Ne pas négliger cette donnée car cela peut avoir un impact considérable sur la valeur de l’objet !

Une pièce rare mais en mauvais état peut même être très difficile à vendre ; les collectionneurs pointus étants à la recherche du Graal sont prêts à mettre le prix, mais pour un couteau en état concours.

Qu’entend-on par mauvais état ?

La pointe et le tranchant sont des éléments capitaux ; si la pointe est endommagée, ou le tranchant réaffûté, cela peut faire baisser le prix de manière (très) importante, suivant le degré des dégâts.

L’étui d’origine est également capital ; un couteau sans son étui aura une valeur bien moindre. L’étui doit être aussi neuf que possible, et s’il contient une pierre d’aiguisage (SOG, AL MAR, Randall, par exemple) celle-ci doit être présente.

La boîte d’origine ainsi que les éventuels accessoires (paracorde, feuillets, autocollants, cartes de visites, etc…) sont importants. Leur absence peut impacter la valeur de manière significative, ou même rendre l’objet quasi invendable.

Exemple :

AL MAR 4008 SF SOG Black Micarta

Etat concours et complet 1350.-

Boite manquante : -200.-

Etui manquant : -450.-

Pierre manquante seule : -150.-

Pointe légèrement endommagée : -250.-

Pointe fortement endommagée : pas intéressant !

Tranchant légèrement retouché : -250.-

Tranchant fortement retouché : pas intéressant !

Griffures faibles : -250.-

Griffures importantes : pas intéressant !

Ceci pour illustrer les influences de l'état du couteau sur le prix.

L’historique du couteau.

Un modèle ayant appartenu à une célébrité ou ayant un parcours spécial (militaire, utilitaire, etc…) peut également développer une valeur supplémentaire. Les modèles commémoratifs ayant un rapport à un événement spécifique sont également souvent la cible des collectionneurs (Guerres, Jubilées, en mémoire d’une personnalité, etc…).

L’ancienneté.

Indiscutablement un facteur cumulatif de valeur qui s’accroit de manière linéaire avec le temps.  

4. Quelles marques ou artisans choisir ?

Un couteau de collection d’investissement peut être d’origine industrielle ou artisanale.

A) Production industrielle

Les plus connues et recherchées sont essentiellement les suivantes (liste non-exhaustive) :

AL MAR (USA/Japon)

BENCHMADE (USA)

BUCK (USA)

COLD STEEL (USA/Japon)

GERBER (USA/Japon)

HATTORI (Japon)

KERSHAW (Japon)

PUMA (Allemagne)

RANDALL (USA)

SOG (Japon/Taïwan)

SPYDERCO (USA, Taïwan)

ZERO TOLERANCE (USA) 

B) Production artisanale

Beaucoup d’artisans dont les productions sont très recherchées, méritent de figurer dans une collection axée sur l’investissement. Il est compliqué d’en dresser une liste, tant le nombre est important ! Toutefois, le point 3 peut s’appliquer et permet une bonne appréciation.

Pour de plus amples informations sur un investissement en couteaux d’artisans, n’hésitez pas à nous contacter directement.

5. Comment dénicher les couteaux de collection d’investissement ?

Baigné depuis ma plus jeune enfance dans une passion familiale pour les couteaux et les armes à feu, j’ai toujours su que je les collectionnerais, moi aussi.

J’ai grandi avec la vision des murs du carnotzet de mon Grand-Père garnis de couteaux, mousquetons et baïonnettes suisses, ainsi qu’une multitude d’autres choses du même genre.

J’ai toujours vu un couteau dans les poches de mes Grands-pères et de mon père, dans la boite à gants de la voiture familiale, dans le sac à dos de randonnée ou dans le vide-poche de l’entrée.

Curieux de nature, depuis mon enfance je me suis intéressé aux spécialités coutelières régionales, rapportant inlassablement des souvenirs de vacances coupants.

Par la suite, j’ai commencé de collectionner des pièces industrielles de grandes marques, en essayant d’y ajouter les éditions rares ou limitées.

Ce faisant, l’arrivée d’Internet (ce n’est finalement pas si loin !) a beaucoup aidé à pouvoir identifier et s’approprier des pièces localisées à l’étranger.

Progressivement, j’ai développé un réseau avec d’autres collectionneurs, amateurs ou professionnels, dans différents pays et sur tous les continents.

Aujourd’hui, grâce à la puissance des moyens de communication, je travaille quotidiennement à étendre mon réseau, en Suisse comme à l’international. Car ce que j’aime par-dessus tout est de découvrir une Belle au bois dormant ; trouver une pièce en état parfait, identique à sa sortie du lieu de production, attendant sagement dans sa boîte d’origine que l’on s’intéresse à nouveau à elle !

Et les trouvailles sont nombreuses, désormais.

Ce réseau permet donc à Tellknives d’être alimenté de manière constante et régulière en pièces de collection d’investissement, en provenance des 4 coins du monde, et dans des états de perfection absolue, ou quasi.

Les pièces que nous obtenons sont, pour la plupart, des modèles très recherchés et nous les proposons en priorité à nos clients collectionneurs ayant au préalable manifesté le souhait d’être informé. Ces pièces ne sont que très rarement affichées en ligne sur le site de Tellknives sous la rubrique Collectors Corner car elles trouvent preneur très rapidement.

Si vous souhaitez également faire partie des clients que nous informons de nos arrivées, merci de prendre contact avec nous.

Vous pouvez aussi nous signifier votre intérêt pour un ou des modèles en particulier ; nous vous informerons alors en priorité lorsque nous en trouverons.

Vous avez également la possibilité de nous donner un mandat de recherche spécifique, et nous activerons notre réseau pour y répondre de manière optimale et aussi rapide que possible.

Nous sommes à votre disposition pour toute question sur le sujet !

Matthias

Ajouter un commentaire

1 commentaires

J-F Dumas - 11/03/2022 22:55:34


Je considère ma collection comme étant mon 3ème 3ème pilier!.