Epées et Glaives

L'Epée

L'épée est une longue lame droite en acier et généralement aiguisée de part et d'autre de la lame: épée à double tranchant. L'épée est emmanchée dans une poignée, munie d'une garde. L'épée est de grande taille contrairement au glaive, plus court. L'épée mesure généralement entre 60 et 100 cm. 

Une épée est constituée de plusieurs parties distinctes: la lame, la garde qui permettait de protéger la main du propriétaire, la poignée dont on travaillait déjà l'ergonomie et la prise en main et le pommeau qui était généralement orné d'un sceau familial pour les nobles. 

On peut dater l'origine des épées au deuxième millénaire avant J.-C., dès que l'on commence à travailler les métaux. Rapidement les hommes constatent qu'en mariant des métaux, ils obtiennent un alliage plus résistant. Les premières épées sont donc en bronze. A cette époque, les épées sont fabriquées en coulant le bronze dans des moules.

Avec la découverte du fer à l'état naturel et sa résistance accrue, les hommes vont petit à petit remplacer le bronze par ce minerai et forger leurs épées en chauffant le fer.

Les forgerons qui forgeaient des épées de qualité étaient très respectés dans la société médiévale. Certains forgerons se sont distingués et l'on peut encore admirer leur nom gravés sur des épées mythiques.

Evidemment la qualité d'une épée était liée à la qualité du métal qui la composait: un savant équilibre devait être trouvé entre dureté et souplesse pour éviter qu'elle ne casse ou ne se déforme trop facilement. Cependant, le travail effectué par le forgeron contribuait également grandement à la qualité de la lame forgée. 

Il est difficile d'imaginer aujourd'hui ce que représentait l'épée dans le contexte du Moyen-Age. C'est sans nul doute l'objet dont on ne se séparait jamais lorsque l'on était amené à pratiquer une tâche armée.

A cette époque l'épée est une arme très polyvalente et elle représente l'une des lames les plus transportables sur un champ de bataille. Elle sert tant à l'attaque qu'à la défense. 

Le Glaive

Un glaive désigne une épée plus petite, bien plus courte. Le glaive est également aiguisé de part et d'autre. Il est principalement utilisé par les légionnaires romains. 

Le glaive est une arme d'estoc (elle ne peut être utilisée qu'en frappant avec la pointe) et est typiquement l'évolution de l'épée en regard des contraintes du champ de bataille. 

En effet, le glaive est conçu plus court pour permettre aux soldats de frapper plus rapidement. Au fil du temps, le glaive assoit sa réputation et devient réputé pour être une arme redoutable sur le champ de bataille. Les blessures infligées par le glaive était très importante, raison pour laquelle l'utilisation du glaive par les armées de légionnaires était crainte.

Répliques

De nombreuses épées et glaives sont devenus des objets légendaires. Les collectionneurs souhaitent pouvoir admirer les répliques de ces modèles. Aussi Tellknives est heureux de vous présenter son catalogue d'épées et de glaives. 

Légalité

La coutellerie Tellknives ne vend que des épées et des glaives qui ne sont pas soumis à autorisation en Suisse. Les épées et les glaives que nous vendons ne nécessitent pas de permis d'acquisition car ils ne sont pas considérés comme des armes. Bien que certaines épées peuvent être symétriques et tranchantes sur les deux côtés dès que leurs lames excèdent 30 cm, elles ne sont pas soumises à réglementation.

Filtres actifs